Polémique autour de l'ambroisie

Publié le par Alban

Suite à l'article dans le Dauphiné, Philippe Euvrard répond à Mme Crozier. Un jour viendra t'il où cette élue cessera d'attiser les braises et sera capable de prendre en considération le travail des uns et des autres...?

 

 

Concernant l’Ambroisie

 

Quelques éléments de réponse à Mme Christiane Crozier concernant la gestion de l’Ambroisie sur la commune et mon «  inaction «  supposée :

 

-         Je rappelle à Mme Crozier :

-         1) que nous avons une obligation légale  concernant l’Ambroisie : d’arracher la plante  sur les terrains communaux et d’informer les populations concernant la législation en cours .

-         2) Eric llorca le référent communal m’a fait part depuis le printemps de sa difficulté de faire prendre en compte par Mr le Maire ( puisque c’est lui qui est responsable !) d’un nombre d’heures  suffisants sur son temps de travail consacré à cette mission.

-         3) Mme Crozier et certains adjoints n’ont pas l’air de prendre au sérieux le problème de l’Ambroisie : Mme Crozier et Mr André Volle ne m’ont pas autorisé à organiser une exposition sur l’Ambroisie lors de l’édition 2016 du Festival d’Alba alors que des panneaux sont mis à disposition par l’Agence Régionale de Santé.( ils avaient peur d’une éventuelldégradation des panneaux !!)

Devenant ainsi la SEULE COMMUNE ARDECHOISE à refuser  ces panneaux !! dixit l’ ASR.

-         4) Qu’il est effectivement impossible d’éradiquer l’Ambroisie sur la commune mais de participer même modestement à la sensibilisation des populations et d’effectuer un arrachage pour ne pas voir la plante proliférer de façon exponentielle sur le territoire d’Alba.

Depuis que Monique Beugnet a repris en main le dossier de la gestion du personnel , il semble que ce sujet soit enfin pris en compte et qu’un plan même modeste de lutte contre cette plante puisse redémarrer.

Une fois de plus je constate que Mme Crozier préfère mettre son énergie en polémique totalement stérile et tout comme avec le dossier piscine accuser les conseillers de ne rien faire dès qu’ils tentent d’agir.

Je constate une fois de plus que Mme Crozier a un ton et une façon d’invectiver certains conseillers qui est indigne d’un élu. Peut-être est- elle gênée de voir qu’en dehors de ses polémiques des élus travaillent ensemble en se respectant et en s’écoutant ! des qualités que Mme Crozier a l’air d’avoir , au fil de ces mandats, totalement oubliées !!

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article